La relation père-fille quand la puberté s’en-mêle

La relation qu’a une fille avec son père a une influence majeure sur son avenir, sur la femme qu’elle deviendra, sur les choix de vie qu’elle fera tant dans le domaine personnel que dans les domaines professionnel, amoureux, familial…
A l’adolescence, une fille a besoin de respect, de reconnaissance. mais aussi de pudeur. La peur d’être rejetée par son père est toujours présente, plus ou moins consciemment. Son père doit alors trouver la bonne distance et éviter toute ambiguïté, ce qui n’est pas simple.
Pas trop près pour ne pas étouffer, pour permettre à la femme d’advenir et de s’investir plus tard dans une relation amoureuse.
Pas trop loin, pour que la fille ne se sente pas abandonnée, alors que le père met parfois cette distance par maladresse, par peur d’aimer trop.
Beaucoup de pères sont désemparés quand leur fille aborde la puberté. Ils ne savent plus comment se comporter avec elle, dont le corps change et dont les humeurs peuvent devenir orageuses. Le sujet des règles est le plus souvent tabou, entre femmes, entre mère et fille, entre femme et homme, et donc il l’est aussi pour les pères.

Reconnaître les premières règles de sa fille (ménarche), c’est reconnaître qu’elle est un être sexué, avec un vagin, un utérus, la capacité d’enfanter, et que bientôt elle vivra sa sexualité.. Difficile parfois quand on voit encore en elle la petite fille qu’elle a été. Mais le père doit accepter que sa fille lui échappe en tant qu’enfant.
Pères, au moment de ses ménarches, votre fille a besoin de votre présence, de votre soutien, de vos paroles d’encouragement, de votre respect pour le voyage qu’elle entreprend vers la féminité. Elle a besoin de savoir que vous l’acceptez inconditionnellement, en entier, avec ses hauts et ses bas, ses changements physiques et émotionnels, l’évolution de sa vie sociale, amicale, spirituelle.
L’important, c’est votre présence, lui montrer que vous êtes là. Partagez des activités avec elle, discutez avec elle, montrez lui qui vous êtes et accueillez qui elle est. Prenez la dans vos bras. Expérimentez cette nouvelle relation qui vous demande de reconnaître et soutenir la femme en devenir.
Votre fille a besoin de vous. Elle a besoin d’un amour respectueux d’elle et des sentiments qu’elle nourrit pour d’autres. En particulier, une adolescente a besoin de voir son père estimer sa mère, et les femmes et le féminin en général.
Vous ne serez pas toujours l’homme le plus important de sa vie, mais vous aurez été le premier!

« Beaucoup de pères, et particulièrement les pères d’adolescentes, présument qu’ils ont peu d’influence sur leurs filles, en tout cas, beaucoup moins d’influence que leur entourage de copains ou que ce qui vient de leur environnement socio culturel. Ils pensent que leurs filles ont besoin de découvrir le monde par elles mêmes. Mais votre fille fait face à un monde très différent de celui dans lequel vous avez grandi : il est moins amical, avec des valeurs morales plus fluctuantes et même carrément plus dangereux… Quand vous l’accompagnez, votre fille a plus envie de réussir. Quand vous lui transmettez, elle apprend plus rapidement. Quand vous la guidez, elle gagne de la confiance en elle. De nombreuses études ont été faites sur ce sujet, et l’importance des pères ressort toujours en tête. Les effets d’un père aimant, présent et impliqué peuvent être mesurés chez les filles de tout âge. »

Docteur Meg Meeker, pédiatre et auteur. (La traduction n’engage que moi…)

Pas encore de commentaire.

Laissez votre commentaire