Atelier pour thérapeutes le 2 Décembre 2017 à Lille

L’intégration de la nature cyclique des femmes dans leur accompagnement thérapeutique

Femmes 1Dans un monde où les modes de raisonnement et la conception du temps sont linéaires, les femmes peuvent apporter leur connaissance intime de la cyclicité de la vie. Encore faut il qu’elles puissent se dégager suffisamment du « socio-médico-culturel » et que ce vécu corporel puisse émerger, être accueilli, exploré et valorisé.Pour beaucoup de femmes se pose la question de la féminité : qu’est-ce qu’être une femme ? Comment se sentir femme ?

Ma pratique avec les femmes m’a permis de réaliser que la plupart d’entre elles ne savent pas comment fonctionne leur corps (que ce soit au niveau des cycles menstruels,, de la grossesse, de la ménopause), ou bien en ont des représentations…surprenantes, ou même aucune représentation.

Or, les représentations influent sur le vécu physiologique et psychique. Les femmes vivent souvent leur féminité dans l’indifférence, la honte ou la souffrance, rarement dans la joie et la fierté.  

Je vous propose de vous montrer en quoi la prise en compte des cycles de vie des femmes et de leurs cycles menstruels permet d’accompagner et de soutenir leur processus thérapeutique. En leur permettant d’accéder à la joie et à la fierté d’être une femme, soutien de leur narcissisme et de leur estime d’elles mêmes ;  en leur permettant de s’approprier la puissance et la richesse que leur procure le fonctionnement cyclique de leur corps; en leur permettant de vivre une sexualité épanouie et une réelle ouverture à la rencontre amoureuse.

En effet, la période de la ménopause, de la grossesse, des ménarches (premières règles) ainsi que toutes les périodes menstruelles, si elles sont le siège de modifications hormonales sont aussi le lieu de modifications psychiques. La « levée » du voile hormonal donne accès à d’autres espaces. Pour le thérapeute, repérer ces périodes et connaître leurs spécificités, lui permet d’adapter son accompagnement. Dans le transfert, il peut aussi être amené à « réparer » les manques de transmission mère/fille. Ces transmissions qui sont fondamentales, surtout à la puberté, car elles sont les fondations de la construction identitaire de l’adolescente

A travers des apports « théoriques », des cas cliniques, des supports ludiques et créatifs, et des expérientiels, je vous propose d’entrer dans le cercle…

Lieu : Cabinet de psychothérapie de Christine Petitjean – Résidence Flandres entrée 20, Avenue de Flandres, 59170 Croix

Horaires : de 10h à 18h

Tarifs : 100€ (75€ pour les thérapeutes installés depuis moins de 2 ans)

Inscriptions : par mail terresdefemmes@outlook.fr. Un chèque d’arrhes de 40€ à l’ordre de Brigitte Laurent est demandé. Adressé 2 rue des Cyprès 11200 Montséret, ou à déposer à Christine Petitjean

L’atelier aura lieu à partir de 10 participants. Il est limité à 12 participants.